Actualités

[size=150]Bonjour et bienvenue sur le forum des Ratouphiles Associés.

[Santé] L'aérosolthérapie

Modérateurs: Animateur ERA, Animateur ARA

[Santé] L'aérosolthérapie

Messagede Les ARA » Lun 15 Fév 2016 15:26

Ah, nos chers ratounets et leurs chères voies respiratoires : rhinites, bronchites, pneumonies, éternuements, roucoulements, toux… ils sont créatifs ! Pour les soigner, nos vétérinaires le sont également : antibiotiques liquides ou en comprimés, injectés ou à faire avaler, inhalations, homéopathie, etc. avec plus ou moins de facilité d’administration, et plus ou moins de succès. En cas d’échec de méthodes plus classiques, de chronicité, de signes importants de gravité de la maladie dès son apparition, de rat très rétif à prendre des médicaments par voie orale, l’aérosolthérapie peut être un formidable recours.
C’est quoi, des aérosols ?

L’aérosolthérapie, également appelée « thérapie par aérosols », « nébulisation » ou en raccourci « aérosols », est un mode d’administration des traitements contre les affections du système respiratoire. Elle consiste à faire respirer au malade un brouillard très fin de substances volatiles médicamenteuses, pulvérisé dans l’air par une machine.

La terminologie vient d’ailleurs de là : nebula signifie en latin « nuage », d’où le terme nébulisation (cf. une nébuleuse, un nimbus).

En médecine humaine, l’aérosolthérapie est beaucoup utilisée pour les problèmes respiratoires chroniques (sinusites chroniques, bronchopneumonie chronique obstructive, mucoviscidose). Les effets obtenus dépendent bien sûr des médicaments administrés par cette méthode : bronchodilatation, fluidification des secrétions et mucosités pour aider leur évacuation, anti-inflammation, antibiothérapie, etc.

Quelle différence avec une inhalation ?

Jusqu’ici, on parle seulement de faire respirer des médicaments à notre rat malade, ce qui a l’air de drôlement ressembler à la fameuse inhalation, déjà bien connue des ratouphiles.

Il y a en fait trois différences majeures :
- La température. L’inhalation se fait à chaud, les médicaments étant entraînés par de la vapeur d’eau. Cela inclut un risque de brûlure, et un risque de chaud-froid. L’aérosolthérapie est à froid, la température reste constante.
- Les médicaments disponibles. Les produits utilisables pour inhalation à chaud sont principalement des décongestionnants ou fluidifiants. Il n’est pas possible d’administrer d’autres classes thérapeutiques (anti-inflammatoires, antibiotiques) par ce moyen. Les aérosols peuvent contenir de nombreuses classes de médicaments, et permettre d’assurer 100% du traitement prescrit.
- La dimension des gouttes inhalées. Les gouttes de vapeur d’eau diffusées lors d’une inhalation sont de très gros diamètre, ne permettant pas d’atteindre les zones les plus profondes des voies respiratoires basses. Dans le cas de l’aérosol, les gouttelettes du brouillard produit ont un diamètre microscopique (moins de 5 micromètres) qui permet d’aller agir localement au plus près, jusque dans les alvéoles pulmonaires.

Avatar de l’utilisateur
Les ARA
ARA
 
Messages: 50
Inscription: Ven 4 Nov 2011 12:09

Retourner vers Articles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité