Page 1 sur 1

La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Dim 7 Sep 2014 17:24
de Cocow
Bonjour tout le monde :)

Depuis que la décision du vide sanitaire s'est "imposée", une grande question me taraude : je me retrouve avec deux mâles (24 mois) et deux femelles (24 et 36 mois), chaque groupe étant bien entendu séparé. Malheureusement, j'ai toujours trouvé les groupes de deux assez tristes : les rats sont toujours l'un sur le dos de l'autre, il est difficile pour eux de pouvoir s'isoler s'ils le souhaitent et ils n'ont qu'un unique interlocuteur pour leurs échanges sociaux. Je ne pense pas faire d’anthropomorphisme quand je pense qu'un seul congénère est vraiment le strict minimum pour une vie acceptable mais pas IDEALE.
D'autre part, il arrivera forcément un moment où l'un des quatre rejoindra le nuage de gruyère en laissant un congénère seul.

Ecartant de mes choix des éventuelles stérilisations ou castration, je m'étais rabattue sur l'idée de l'implant. Malheureusement, la pose de ce dernier nécessite tout de même une anesthésie générale, que j'aimerais éviter si j'en avais la possibilité.

Je recherche donc des articles, études sur la fertilité des rates passé 24 mois. En effet, si je n'ai aucun doute sur l'infertilité de Jolicloud (36 mois), certains persistent quant à Roti. Je ne la vois plus en chaleur depuis de nombreux mois et elle n'a jamais eu de portée.
J'ai tendance à penser qu'une rate ayant déjà eu une portée resterait fertile plus longtemps qu'une rate "vierge".
J'ai tenté, sous grande surveillance une rencontre entre Roti, le clou et les deux mâles (le tout en respectant les règles d'une intégration de base, car s'ils peuvent se sentir et se voir, et ce depuis toujours, ça reste deux groupes distincts).
Résultat : Ca avait tout l'air d'une intégration lambda dans un groupe du même sexe. Aucun comportement sexué, on se renifle, on tente de dominer gentiment donc on se retourne on se met deux trois coups de pattes, mais ça s'arrête là, et puis vu qu'il fait chaud, on finit par s'endormir dans un "coin". Ils se sont même adonnés à quelques séances de gratouilles avec Jolicloud, extrêmement demandeuses de copains à gratouiller et gratouilleurs !
Ca s'est arrêté là, je voulais "tenter l'expérience" pour avoir un premier avis "pratique" et qui aurait pu régler la question. Si les mâles avaient "sauté" sur Roti ou si cette dernière ce serait révélée toute vibrante, j'aurais eu ma réponse, j'aurais séparé immédiatement avant de prendre le risque de voir une saillie, ça aurait été réglé : implant ou rien.
Mais bien entendu, ce n'est jamais noir ou blanc, c'est toujours gris. Et là, le "travail pratique" ne m'a pas donné de réponse. En effet, si aucun comportement sexué n'est apparu lors de cette rencontre, je ne peux affirmer qu'il n'y aura aucune saillie en cas de cohabitation. Et une portée (qui plus est une première) passé 24 mois, même pas en rêve. Sans parler du croisement qui serait du pur Frère X Soeur.

Je me tourne donc vers vous et vers la théorie. Que disent les livres, les études, les éleveurs ?

J'ai trouvé ça, qui donne une indication, mais pas de réponse précise, bien entendu ...
http://ratguide.com/breeding/breeding/breeding_age.php

Merci et bon dimanche :)

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Dim 7 Sep 2014 17:57
de Artefact
Anne Hanson donne la ménopause de la rate dans la fourchette 450-540 jours, sa référence scientifique est :

Durbin, P. W., M. H. Williams, N. Jeung, J. S. Arnold. 1966. Development of spontaneous mammary tumors over the life-span of the female Charles River (Sprague Dawley) rat: the influence of ovariectomy, thyroidectomy, and adrenalectomy-ovareictomy. Cancer Res. 26(3): 400-411.

La thèse de Gersende Doumerc évoque aussi le sujet : la fertilité de la femelle baisse constamment à partir de 300 jours, la ménopause arrive généralement entre 15 et 18 mois et demi. Certaines femelles sont cyclées jusqu'à 32 mois mais peu ou pas fertiles. Paragraphe 3.1.2 ici si tu veux voir les références : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=689

Le fait d'avoir eu ou pas des portées n'influe apparemment pas sur l'âge de la ménopause (même référence) ;)

Pour le Clou, je pense vraiment que ça risque rien. Pour Rôti, la prudence serait de l'implanter, mais sans chaleurs depuis des mois et à 24 mois, je ne me sentirais pas obligée je pense.

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Dim 7 Sep 2014 18:21
de Cocow
Merci pour ta réponse ! Ca confirme donc ma première pensée.

La question étant de choisir le risque que je souhaite courir : l'implanter avec les risques qu'une anesthésie comporte sur une rate de 24 mois ayant de légers problèmes respiratoires (elle grougroute constamment) OU ne pas l'implanter, la faire cohabiter en prenant le risque (bien que je le pense, minime) d'une saillie.
J'ai tendance à penser que les probabilités que l'anesthésie ou ses suites se passent mal sont plus fortes que celle d'une saillie féconde ...

Quoi qu'il en soit, si la décision était de ne faire qu'un seul et même groupe, je procèderai à une intégration en bonne et due forme sur au moins une semaine, ça me permettrait de voir quotidiennement si le comportement des mâles envers elle évolue ou non.
Si je procède aux rencontres aux heures habituelles des chaleurs (en soirée), je "maximise" les probabilités de voir un comportement sexué s'il devait y en avoir un...

edit : l'absence de chaleurs pour Roti date d'au moins 8 mois. En effet, depuis que j'ai déménagé je suis sûre de n'avoir vu aucunes chaleurs car j'attendais justement de la voir en chaleur pour montrer à Christophe une femelle en chaleurs IRL.
En revanche, je ne me souviens pas depuis combien de temps avant mon déménagement je ne l'avais pas vue en chaleurs.

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Dim 7 Sep 2014 18:52
de Artefact
L'implant ça se pose forcément sous AG ?

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Dim 7 Sep 2014 18:54
de Cocow
Oui, de ce que m'a dit le docteur Septier, il est trop large pour être posé sans anesthésie, ce serait trop douloureux pour le rat.

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Lun 8 Sep 2014 17:16
de Cocow
Je tente les sorties communes sous surveillance. Là ça dort. Jolicloud dans un coin, Puff dans un panier, Toast et Roti au dessus de la cage. Pas de baston, pas de saillies, pas de sniffage de fesses. Ils agissent comme un groupe qui se connait bien.

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Mar 9 Sep 2014 09:51
de Lime
Me semble que l implant c est du flash, donc vraiment très très court (comme ce qu on avait faire pour les prises de sang sur mes rats). Ca dure 2min et le rat ressort déjà réveillé, c est bcp moins lourd qu un AG d opération

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Mer 10 Sep 2014 20:32
de kyrielle
A ta place, j'aurais trop peur d'avoir la rate-exception qui confirme la règle, et de retrouver une mare de sang dans le fond de la cage dans quelques semaines/mois et ma pépette pas en forme.

Lemmings et Kérosène ont toutes les deux subi une OVH à plus de 24 mois, Lemmings grougroutait comme Jolicloud, et toutes deux me sont revenues en forme. Bref pour moi, si son état général est bon, la pose de l'implant ne me semble pas la mer à boire!

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Sam 13 Sep 2014 20:02
de Vazaha
Tiens c'est rigolo, je me posai la question il y a quelques jours, à propos d'Oupla, 30 mois, ça fait bien longtemps aussi que je ne l'ai pas vue en chaleur alors qu'elle était très démonstrative autrefois. En sortie je la laissais avec les petits mâles (donc toujours sous surveillance, de toutes façons elle vagabonde pas autant qu'autrefois le contrôle est donc facile ;) )
J'ai gardé une semaine supplémentaire un petit mâle, il n'était donc en cage qu'avec ma stérilisée et j'hésitai à mettre Oupla aussi avec histoire qu'il soit en plus grand groupe, mais je n'ai pas osé !

Elle était démonstrative avant ?

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Sam 13 Sep 2014 22:51
de Cocow
Oui elle était démonstrative. Toute vibrante des noreilles et relevait le popotin dès qu'on la gratouillait ^^

Quoi qu'il en soit, il y aura au moins un contrôle pondéral effectué quotidiennement. La merdeuse a toujours été relativement stable dans son poids, donc une variation saurait m'alerter à temps. On a discuté de cela avec la vétérinaire aujourd'hui, puisque je lui ai amené mon pauvre Toast pour qu'il soit incinéré :(

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Dim 14 Sep 2014 16:07
de Vazaha
Oui, je pense que c'est une bonne chose, si elle était démonstrative, ce serait énoooormément pas de bol... (sinon, tu fais présentation tous les soirs pendant une semaine comme pour une saillie ^^ Si après une semaine il y a 0 chaleurs c'est que c'est bon !)
Courage pour Toast :(

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Dim 14 Sep 2014 19:51
de Cocow
Aujourd'hui elle est à 315g, comme d'habitude.
Et merci pour Toast :( il me manque ce petit bout ...

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Mar 16 Sep 2014 12:35
de kerma
Désolée pour Toast :(

Sinon ici j'ai déjà eu des rates faire des chaleur après 28/30 mois donc bon j'oserais pas trop.
Un implant, ça peut être le mieux en effet vu que ça demande une anesthésie moins longue.

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Mar 16 Sep 2014 14:06
de Raf
Je vous propose de lire cet article : http://www.gyneweb.fr/Sources/menopause ... opause.htm

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Mar 16 Sep 2014 20:00
de Cocow
Plutôt intéressant comme article, mais je t'avoue que là comme ça, j'ai du mal à voir ce que je peux y transposer à "mon cas" ? (quoi qu'il en soit, il reste intéressant de connaître le fonctionnement de la ménopause, mais du coup, si une partie ciblée pouvait m'intéresser, peux-tu me l'expliquer s'il te plais ? Si c'est "évident" méa culpa, peut-être les deux grosses journées qui m'ont un peu farci les neurones !)

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Mer 17 Sep 2014 22:44
de Raf
Ça na pas beaucoup de rapport mai un peut quand même. Je sorti d'un formation d'élevage canin, la formateur était véto, et comme pas magie il aime les rats. Fref quand on en est venu à parler de la ménopause chez la chienne, il nous à bien expliqué que la ménopause n’hésitait que chez la femme, et en aucun cas chez les autres mammifères comme le chien ou le rat... Le cycles sont toujours là, mais très espacés et la femelle peut ce voir refuser les avance d'un mâle en vieillissant, car n'étant plus capable de mener à son terme une portée.

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Mer 17 Sep 2014 22:58
de Artefact
En même temps j'ai cité deux références scientifiques qui prouvent qu'il y a bien une ménopause chez la rate. Donc y a un truc qui coince là...

Re: La ménopause chez la rate ?

MessagePosté: Jeu 18 Sep 2014 21:33
de Cocow
Ce que je lis dans le lien que tu m'as donné c'est surtout que chez les espèces sauvages, l'espérance de vie n'est pas assez longue pour que les femelles puisse atteindre l'âge de la ménopause.
On peut donc en déduire que ce serait différent chez nos animaux domestiques, qui grâce à des soins et un mode de vie sans prédation, ont une espérance de vie plus longue que leurs compères sauvages.