Actualités

[size=150]Bonjour et bienvenue sur le forum des Ratouphiles Associés.

B - La Charte des Ratouphiles Associés

Fonctionnement et adhésion à la Charte des Eleveurs Ratouphiles Associés

Modérateurs: Animateur ERA, Animateur ARA

B - La Charte des Ratouphiles Associés

Messagede Les ERA » Ven 5 Aoû 2011 10:21

Dernière édition par Coc0w le Dim 27 Nov 2016 00:17, édité 5 fois.
Raison: Mise à jour de la charte des RA - 2016
Avatar de l’utilisateur
Les ERA
 
Messages: 71
Inscription: Ven 5 Aoû 2011 10:12

Introduction

Messagede Les ERA » Ven 5 Aoû 2011 10:22

Introduction

Afin d'améliorer l'espèce du rat domestique, des passionnés, partageant la même vision de l'éthique, se sont regroupés sous le nom de "Ratouphiles Associés". De ce travail commun est née une Charte dont le but est d'énoncer clairement les principes de maintien et de reproduction recommandés par les Signataires. Elle s'adresse à tout éleveur ou adoptant souhaitant y adhérer en soutenant ses principes afin de maintenir et/ou de reproduire ses rats dans le respect de l'animal.
Avatar de l’utilisateur
Les ERA
 
Messages: 71
Inscription: Ven 5 Aoû 2011 10:12

Conditions de vie des rats

Messagede Les ERA » Ven 5 Aoû 2011 10:23

Conditions de maintien des rats

Les rats sont considérés avant tout comme des animaux de compagnie :
  • Ils sont maintenus dans un cadre familial et manipulés quotidiennement,
  • Ils ne sont pas reproduits dans un but lucratif,
  • Leur environnement (cage, litière, sorties) et leur alimentation sont adaptés à leurs besoins spécifiques (jeune/vieux/gestante...)*.
  • Un vétérinaire est consulté si nécessaire.

Précisions sur les besoins spécifiques
  • Les rats adultes vivent dans une grande cage (au moins 0,05 m3 par rat et un faible écartement des barreaux) et aménagée avec des accessoires permettant de les stimuler. Les rats, animaux grégaires par définition, ont besoin de congénères du même sexe pour s'épanouir de manière optimale. Leur alimentation principale est adaptée à leurs besoins nutritionnels (les taux recommandés sont aux alentours de 14% de protéines et de 4% de lipides) sous forme de mélange, d'extrudés ou d'alimentation "fraîche".
  • Les jeunes rats vivent dans une cage dont l'espacement des barreaux permet d'éviter les fuites et ont une alimentation plus riche pour couvrir leurs besoins durant la croissance (les taux recommandés sont aux alentours de 20% de protéines et 8% de lipides).
  • Pendant la gestation, la rate bénéficie d'une alimentation de haute qualité, éventuellement enrichie en protéines mais sans excès (notamment de lipides) pouvant nuire à la mise-bas. Durant la période de lactation la femelle bénéficie également d'une alimentation plus riche (mêmes taux que les ratons) pour affronter l'épreuve physique de l'allaitement sans être affaiblie et apporter par son lait tous les nutriments essentiels à ses petits. Elle est séparée du groupe principal, avec ou sans copine, aux alentours du 20 ème jour de gestation pour lui permettre de se reposer durant les derniers jours et éviter un accident.
  • Concernant les rats âgés, leur alimentation doit être adaptée en fonction de leur possibilité de s'alimenter sans toutefois négliger l'usure des dents. De même, souffrant souvent de parésie, la cage doit leur permettre d'avoir un espace assez grand pour accueillir leurs accessoires sans qu'ils aient à grimper.

Si chaque Ratouphile Associé est libre d'avoir des animaux d'origines diverses, la présente Charte recommande cependant l'adoption chez des particuliers mettant à disposition toutes les informations qu'ils possèdent sur la famille du raton adopté. Ceci dans le but d'encourager la sélection des reproducteurs, le partage des informations et de limiter le commerce des animaux. Il est donc nécessaire que les adoptions des Ratouphiles Associés soient en lien avec les valeurs prônées par la Charte.

Le nombre d'animaux est libre sous réserve de respecter de bonnes conditions de vie et de bien-être.

Le respect du rat réside également dans la gestion de sa dépouille. Les RA encouragent les signataires à avoir recours à l'incinération ou à l'enterrement selon les dispositions prévues par la loi du pays de résidence.
Avatar de l’utilisateur
Les ERA
 
Messages: 71
Inscription: Ven 5 Aoû 2011 10:12

Conditions de reproduction

Messagede Les ERA » Ven 5 Aoû 2011 10:24

Conditions de reproduction

Note sur les termes utilisés :
une généalogie connue est un ensemble de données recueillies sur la famille du rat : dates de naissance, de décès, causes de décès. Il ne s'agit pas d'une liste de phénotypes.

Sont sélectionnés comme reproducteurs des rats sans problèmes majeurs (récurrents ou reliés) de santé ou de comportement, qui les concernent directement ou leur famille (ascendants et éventuels descendants). Des problèmes ponctuels ou non liés entre eux ne signifient pas forcément l'arrêt d'une famille mais il est important d'évaluer l'importance de ces derniers et de les prendre en compte pour la suite.

A noter : les problèmes majeurs regroupent entre autre des soucis peu commun à l'espèce, pouvant agir négativement sur la qualité de vie de l'animal, ou étant trop récurrents ou précoces par rapport aux normes.

Reproduction des femelles
  • Les rates reproduites devront avoir idéalement entre 5 et 10 mois (âge à la saillie) pour une première portée (selon leur maturié physique/mentale). Les reproductions en dehors de cette fourchette sont généralement déconseillées, et il est recommandé d'avoir de très bonnes raisons pour le faire et de pouvoir argumenter son choix.
  • Une seconde portée n'est pas conseillée. Si cependant elle devait avoir lieu, elle devrait être bien réfléchie et effectuée dans le respect de l'animal. La rate reproduite une deuxième fois devra de préférence avoir moins de 13 mois (âge à la saillie), ce afin de limiter les risques encourus (complications à la mise bas dues à une perte de tonicité musculaire, fatigue liée à l'allaitement, etc.). Pour ne pas épuiser la rate reproduite, il devra idéalement être observé une période d'environ 4 mois de repos entre deux saillies.
  • Dans un objectif d'amélioration de la santé et de la longévité de nos rats domestiques, il est préférable de ne pas reproduire les rates pour lesquelles aucune information sur la famille n'est disponible (animalerie, sauvetage, élevage professionnel).
  • Un poids correct (environ 250g) atteint par une croissance naturelle, est conseillé. La rate doit être harmonieuse dans ses formes et sa taille. Le poids de la femelle et son aptitude à bien vivre et gérer la gestation puis l'allaitement sont évalués à la lumière de sa famille connue, notamment par rapport au gabarit moyen et à la vitesse de croissance des membres de sa famille proche (petite femelle dans une famille de petits rats par exemple).
  • Si une rate gestante ou allaitante tombe malade, tout sera fait afin de la sauver en priorité. En cas de problèmes lors la mise bas, un vétérinaire sera consulté afin de prodiguer les soins nécessaires (césarienne entre autre), et ce quelque soit le risque encouru pour les petits. En cas de décès de la mère allaitante, l'éleveur fera son possible pour trouver un moyen de substitution pour les petits.

Reproduction des mâles
  • Pour un mâle dont la généalogie est connue, il est recommandé d'attendre la fin de l'adolescence (8 à 10 mois) afin de connaître son caractère adulte. Nous conseillons cependant d'attendre 12 mois afin d'avoir un meilleur recul sur l'individu et ses ascendants.
    Pour un mâle dont la généalogie est inconnue ou provenant de circuit professionnel, il est préconisé d'attendre 18 mois (âge auquel les premiers problèmes arrivent en général) afin d'avoir un meilleur recul sur sa santé.
  • Dans un but de brassage génétique, il est préférable de ne pas faire reproduire le même mâle plus de deux fois. Cependant, dans des cas correctement motivés, des reproductions supplémentaires peuvent être envisagées.
  • Pour ce qui est des mâles d'origine inconnue ou provenant de circuit professionnel, leur reproduction devrait idéalement être faite avec les plus grandes précautions. Il est déconseillé d'avoir recours à de tels reproducteurs de manière fréquente ou systématique : cela devrait être au plus un choix exceptionnel et motivé par des raisons précises.
  • Chez les mâles, Dwarf exclus, un petit gabarit peut être signe d'un problème hormonal ou congénital, et donc de la possible transmission d'une faiblesse. Cette observation est à mettre en perspective avec la morphologie des ascendants du rat concerné, ainsi qu'avec sa fratrie. Cela permet alors de voir s'il s'agit d'un cas isolé ou d'une problématique familiale. Aucun poids minimal n'est préconisé pour un mâle reproducteur, mais il faut donc s'assurer que son gabarit soit correct.

Limitation des reproducteurs
  • Il n'apparaît pas nécessaire de limiter le nombre de reproducteurs au sein d'une même portée. Il faut toutefois garder à l'esprit que la multiplication des portées implique de pouvoir supporter le coût financier et temporel, et par la suite de correctement effectuer les suivis auprès de chaque adoptant. Le nombre de portées doit donc, au vu de ces contraintes, rester raisonnable.
  • Dans le cas où un souci grave (suspecté ou affirmé) se déclarerait au sein d'une portée, il faut savoir prendre la décision d'interdire la reproduction de tous les rats concernés ("couper la branche") afin d'éviter une propagation.

Quelle que soit la reproduction envisagée, l'éleveur doit garder à l'esprit que ses rats sont avant tout des animaux de compagnie et que chaque décision doit être prise dans le respect de l'animal.
Avatar de l’utilisateur
Les ERA
 
Messages: 71
Inscription: Ven 5 Aoû 2011 10:12

Conditions d'élevage et de cession des ratons

Messagede Les ERA » Mer 24 Aoû 2011 12:53

Conditions d'élevage et de cession des ratons

Note sur les termes utilisés :
  • Une portée se déroule de la saillie à l'adoption des ratons.
  • Culling : pratique consistant à tuer à la naissance une partie des ratons (généralement les moins intéressants physiquement)
  • Rehoming : replacement des rats (généralement ceux qui ne sont plus utiles à l'élevage)

Pratiques d'élevage
  • Une raterie Signataire ne pratique pas le culling, le rehoming ou l'euthanasie massive de ses vieux rats (sous couvert d'accidents ou autre). Le rehoming peut être compréhensible dans certains cas de force majeure (graves soucis de santé, soucis financiers, autres...) mais implique l'arrêt des adoptions et de la reproduction tant que le problème ayant causé le rehoming n'a pas été résolu.
  • L'euthanasie chez un vétérinaire peut et doit être envisagée dans les cas de pathologies incurables, de souffrances trop importantes ou de qualité de vie fortement détériorée par la maladie ou la vieillesse. Elle doit rester un acte de respect et d'amour et ne doit en aucun cas être utilisée afin de réduire le nombre d'un groupe de rats.

Gestion des portées
  • L'éleveur doit planifier ses portées afin de pouvoir subvenir aux besoins (affectifs et financiers) des ratons et de la mère et ce, tout au long de la portée. Dans le cas de portées simultanées, il faut donc prendre en compte la durée des différentes étapes (gestation, allaitement, sevrage) afin de ne pas se laisser déborder et garder en tête que certains ratons peuvent ne pas être adoptés.
  • Afin de protéger au mieux les rats de la raterie, ceux de la raterie partenaire en cas de co-portée et les rats des adoptants, aucun risque sanitaire ne doit être pris durant une portée. En cas de contamination, il faudra observer une quarantaine de 15 jours minimum après la fin du dernier traitement avant de pouvoir placer les ratons (cette quarantaine peut varier selon le type de maladie contractée).

Éducation des ratons
  • Les ratons doivent être manipulés quotidiennement dès leurs premiers jours et jusqu'à leur adoption afin de les habituer à l'humain et s'assurer de leur bon développement.
  • Dès l'ouverture des yeux, ils doivent être stimulés régulièrement avec une aire de jeux adaptée à leur éveil (accessoires tels que des tuyaux, des maisons, etc.).
  • Les 2 sexes doivent être séparés avant leur maturité sexuelle (autour de 4 à 5 semaines, à adapter selon les cas) et doivent être mis au contact d'un ou de plusieurs rats adultes qui termineront leur éducation.

Cession des ratons
  • Les ratons doivent impérativement avoir 5 semaines révolues avant de partir. Cependant, il est préférable d'attendre 6 semaines révolues, l'idéal étant entre 7 et 10 semaines. La socialisation du raton reste importante, et durant la quarantaine, il est intéressant le mettre en contact avec un rat adulte (ou un autre raton) du même sexe. L'adoptant doit donc idéalement se placer en quarantaine avant l'arrivée du ou des ratons,
  • Les ratons sont placés uniquement chez des particuliers. Pas de cession à un circuit professionnel, pas de cession à un refuge, pas de cession pour "utilisation alimentaire".
  • L'éleveur est libre de fixer le tarif de cession d'un raton. Cependant, la tarification doit être la même pour l'ensemble de la portée (pas de tarification différente en fonction du phénotype).
  • Dès l'adoption des ratons, l'éleveur se doit d'effectuer un suivi régulier de chaque rat auprès des adoptants. Ce suivi permet de détecter d'éventuels soucis de santé ou de comportement, et d'avoir une vue d'ensemble sur la portée.
  • Si un adoptant est obligé de replacer ses rats, il a le devoir d'en informer le ou les éleveurs concernés. Les éleveurs se doivent de l'accompagner pour trouver des solutions de replacement, pouvant aller jusqu'à reprendre chez eux les rats qu'ils ont fait naître.
Avatar de l’utilisateur
Les ERA
 
Messages: 71
Inscription: Ven 5 Aoû 2011 10:12

Communication

Messagede Les ERA » Jeu 6 Oct 2011 16:48

Communication

Les Ratouphiles associés s'engagent à ce que toutes les informations suivantes soient disponibles sous format numérique, consultable publiquement et sans restriction aucune. Le choix du support est libre (blog, site internet, etc) à l'exception de Facebook, qui n'est pas suffisamment fiable pour retrouver des données.

  • Les rats présents à la raterie, qu'il viennent d'adoptions ou de naissances en interne
  • La généalogie et les antécédents de santé des familles reproduites
  • Le suivi de l'ensemble des familles des éleveurs
  • Les informations concernant l'arrêt d'une famille, ou les recommandations / projets de reproductions pour celles poursuivies. Il est nécessaire d'informer quant aux risques de reproduction de certaines familles.
Il est fortement conseillé de se concentrer sur un seul support afin d'éviter un éparpillement des informations qui ralentirait les recherches.

Afin de faciliter le suivi individuel et collectif, les éleveurs doivent inscrire les ratons sur le Livre des Origines du Rat Domestique (LORD). La fiche de chaque raton est ensuite cédée à l'adoptant juste après l'adoption.

En retour, les adoptants s'engagent à être disponibles et à répondre aux sollicitations des éleveurs afin de faciliter la tenue des suivis. De même, ils doivent informer rapidement les éleveurs en cas de souci de santé sur un de leurs rats.
Avatar de l’utilisateur
Les ERA
 
Messages: 71
Inscription: Ven 5 Aoû 2011 10:12

Participation des Ratouphiles Associés au projet

Messagede Les ERA » Ven 6 Mai 2016 19:42

Participation des Ratouphiles Associés au projet

La Charte des Ratouphiles Associés n'est pas un simple logo à apposer sur son site une fois l'adhésion validée. C'est un projet vivant, qui doit être alimenté par les Signataires. Tous les Signataires sont égaux au sein du projet et leurs voix ont le même poids lors de l'évaluation d'une candidature ou lors d'un débat interne.

Au minimum, il est demandé à chaque Signataire de participer aux candidatures et aux évaluations annuelles.

L'hébergement du forum et du projet est à la charge des Signataires. A la date anniversaire de l'hébergement, le coût total est divisé par le nombre de Signataires actifs à ce moment là (ce qui représente une participation de l'ordre de 3 à 4€ par personne).
Avatar de l’utilisateur
Les ERA
 
Messages: 71
Inscription: Ven 5 Aoû 2011 10:12


Retourner vers La Charte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité